Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

| Vivre à Bordeaux et en Gironde | 1 décembre 2020

Haut de Page

Haut

Philippe Peyran Lacroix | Révélateur de talents

Mis à jour le 17 août 2020

Philippe Peyran Lacroix | Révélateur de talents

Philippe Peyran Lacroix s’associe au futur Théâtre du Portail pour ouvrir un nouveau lieu de formation au métier d’acteur, le cours Peyran Lacroix.

Une initiative courageuse, ambitieuse et exigeante pour ce néo bordelais pour qui ce retour aux racines n’a rien d’un hasard.

A retrouver dès la rentrée au cœur du quartier Saint Michel Sainte Croix. 

Nous avons eu envie d’en savoir un peu plus.

Pourquoi ouvrir une antenne du Cours Peyran Lacroix?

PPL : Tout ce que nous avons mis en place depuis la création de l’école, que ce soit d’un point de vue pédagogique, artistique ou structurel, a toujours été une question de rendez-vous.

Après plus de 15 ans d’existence, l’idée de partager notre savoir-faire et d’étendre notre rayonnement au-delà de Paris s’est imposée. Il s’agit pour nous de mettre notre expérience au service des talents de demain qui ne vivent pas dans la capitale, avec en ligne de mire l’idée que la formation professionnelle d’acteur peut s’ancrer en dehors de Paris.

Toute notre équipe est alignée avec ce principe et est très motivée.

Pourquoi Bordeaux ?

PPL : Je parlais de rendez-vous :

Sophie Ricci, passée par l’école il y a quelques années et qui a aujourd’hui l’expérience qu’exige la posture de Maître d’atelier, vit à Bordeaux.

Olivia Cros, Maître d’atelier de l’équipe pédagogique à Paris, est bordelaise. J’ai également des racines dans la région, au Bouscat, où mon père a grandi, avec également une famille répartie dans différents quartiers de Bordeaux : St Genès, Meriadeck etc.

Autant d’indicateurs et de synchronicités qui ont fait que Bordeaux s’est imposée pour ce projet.

De surcroit, de Montaigne et Montesquieu en passant par François Mauriac ou Jean Anouilh, la ville est porteuse d’un rayonnement culturel international. Y enseigner le jeu de l’acteur est un privilège que le Cours Peyran Lacroix a envie d’honorer.

Comment les choses vont -elles se mettre en place ?

PPL : Ce qui existe à Paris est transposable ailleurs et vice versa. Les cours de Paris ou Bordeaux fonctionneront de façon transversale. L’exigence qualitative ou quantitative sera identique, les valeurs fondamentales humanistes et artistiques également.

Les comédiens pourront naviguer d’un pôle à l’autre sans difficulté avec le même ADN. La formation dispensée est à dimension humaine, nous formons au métier de comédien avec le même soin et la même passion qu’un artisan d’art qui développerait son processus créatif.

Cette antenne permettra aux jeunes comédiens d’avoir accès à une formation reconnue par la profession. Jeunes talents bordelais et parisiens y échangeront sans différenciation.

 Qu’est ce qui va être proposé aux jeunes comédiens qui vont vous rejoindre cette saison ?

PPL : Pour cette saison, l’objectif est de mettre en place une classe de première année. L’idée pédagogique se décompose en deux grandes parties sur cette période.

– Encourager l’expression des jeunes comédiens en plateau, leur permettre de se libérer du jugement (de soi & de l’autre), des conventions sociales, de re programmer les croyances erronées, limitantes voir bloquantes pour les transformer petit à petit en croyances puissantes. L’alignement cœur, corps, tête, est la première étape de ce processus. 

– Apprendre par le faire, par l’expérience du plateau est le fondement de notre pédagogie.  En parallèle, la découverte et l’acquisition des premiers outils, nécessaires à l’expression de l’acteur sont proposées.

Où le Cours Peyran Lacroix va-t-il se poser

PPL : Bordeaux va compter dès la rentrée un nouveau théâtre au cœur du quartier Saint Michel : le théâtre du portail. Nous avons mis en place avec son directeur, Jean Philippe Cros, un partenariat.  L’idée même de participer à une co création avec un théâtre est très excitante et motivante. 

Pour la petite histoire, une de mes grandes tante tenait jadis une maison close dans ce quartier où nous allons donc nous implanter.

Une projection à moyen- long terme?

PPL : L’objectif est d’avoir un cursus complet de la 1ère à la 3ème année. 

Ensuite, l’idée est d’ancrer ici, comme nous l’avons fait à Paris, un Centre de Formation Professionnel pour comédiens, reconnu, avec pour nos jeunes la possibilité de travailler dans le théâtre (Public comme privé), le cinéma, la télé… 

Nous accompagnons également nos jeunes comédiens dans leur projet de professionnalisation, que ce soit par le biais du réseau de l’école, de nos Maîtres d’ateliers, mais également pour celles et ceux qui souhaitent monter leur propre structure sous forme de compagnie ou collectif : à titre personnel j’ai pu mesurer lors des créations, tournées de spectacles et interventions auprès des publics jeunes et moins jeunes, l’importance et la préciosité pour une région d’avoir des professionnels du spectacles qui viennent à leur rencontre.

Votre Calendrier

PPL : Nous organisons une journée « Portes ouvertes » le samedi 5 septembre durant laquelle nous proposerons un premier cours d’essai / audition.

Une deuxième session aura lieu mi-septembre pour une rentrée début octobre.