Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

| Vivre à Bordeaux et en Gironde | 14 décembre 2018

Haut de Page

Haut

Edward d'AMAT | à Bordeaux, une vie de famille et professionnelle équilibrée !

Mis à jour le 13 décembre 2018

Edward d’AMAT | à Bordeaux, une vie de famille et professionnelle équilibrée !

Marguerite et Edward ont lancé leur petite entreprise bordelaise.

Edward dans le service recommandé d’artisans de proximité avec les pros du quartier, Marguerite avec des foulards profilés très « bordelais friendly ». Leurs entreprises sont les outils d’une intégration en marche

Première vision de Bordeaux, premières impressions ?

Une ville magnifique.

Première vision de la Métropole ?

Très vite on trouve des vignes et des pins.

Le cliché que vous aviez en tête et qui s’est avéré vrai ?

Les bordelais boivent beaucoup de vin.

Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les nouveaux arrivants ?

Oui si on s’intéresse sans s’imposer.

Un lieu bordelais très néo bordelais friendly »?

Le NAMA rue Lafaurie de Montbadon où Patrick et Junko vous accueillent avec une cuisine fusion japonaise raffinée et abordable.

Un bon plan à partager ?

Lesprosduquartier parce que c’est difficile de trouver un bon plombier disponible et recommandé.

Sortir de Bordeaux pour aller où?

Le weekend, Bourg sur Gironde. Coté mer, nous aimons déjeuner plage Pereire à Arcachon ou au Bouchon du Ferret en face et passer l’après-midi sur la plage. Parfois même un coucher de soleil à Lacanau en mangeant des moules.

Votre lieu de sortie favori ?

Le bistrot de l’Imprimerie pour déjeuner, le Sherlock Holmes pour prendre un verre entre copains, la terrasse du Mama Shelter et l’ IBOAT pour finir la nuit.

Comment percevez-vous le tissu économique bordelais ?

Le vin et le tourisme sont le cœur du tissu économique mais de plus en plus de startup  attirent les jeunes talents.

Votre vie bordelaise ressemble-t-elle à ce que vous aviez imaginé?

Oui, nous lançons tous les deux nos entreprises et nous relevons ce défi en gardant une bonne qualité de vie.

Se déplacer à Bordeaux ?

Le bonheur du vélo

Le plus gros défaut de Bordeaux ?

A t-on besoin de le dire ? Waze peut vous sauver.

La plus grosse qualité de Bordeaux ?

Un passé au service d’un avenir enthousiasmant

Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

L’architecture 1960 de Meriadeck et 1970 du centre Malraux.

Ce que Bordeaux ne comprend pas de vous ?

Nous nous arrêtons aux feux rouges en vélo.

Ce qui ne doit pas changer ?

Rien ne doit changer, tout doit être valorisé.

Un souvenir bordelais précieux ?

Les premiers pas de notre fils dans le sable au Cap Ferret.

Une chose à dire, à demander au maire de Bordeaux ?

Merci de nous accueillir.

Le marché du travail à Bordeaux ?

Porteur pour les services, à dynamiser pour les cadres.

Les réseaux (professionnels) incontournables à Bordeaux ?

Les Parisiens de Bordeaux, pour les entrepreneurs le Réseau Entreprendre et pour ceux du numérique Bordeaux Entrepreneur.

Le plus beau projet pour la ville ?

Le TGV

Vous sentez vous bordelais ? Vous sentez-vous intégré ?

Marguerite s’est  appropriée la ville en reproduisant des lieux bordelais emblématiques sur des carrés de soie qui représentent les lieux, je construis notre intégration au travers des pros du quartier jour après jour.

Bordeaux, une ville où entreprendre ?

Oui, nous avons trouvé le dynamisme économique que nous cherchions. Des personnes et des réseaux pour nous accompagner et développer nos projets, une clientèle et des perspectives de développement.

Votre loyer bordelais représente-t-il une part plus importante de vos charges que dans la ville que vous avez quitté ?

Le même mais nous avons un appartement plus grand, une terrasse et un jardin, inenvisageable à Paris.

Ce que vous n’aviez pas avant et que vous avez depuis que vous êtes bordelais ?

Une vie de famille et professionnelle équilibrée !

Histoire Suivante

Ceci est l'histoire la plus récente