Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

| Vivre à Bordeaux et en Gironde | 11 décembre 2016

Haut de Page

Haut

Myriam La Selve : Bordeaux j’y suis, j’y reste !

Mis à jour le 16 novembre 2016

Myriam La Selve Guide Ziu

Myriam est une enfant d’expat qui a longtemps eu la bougeotte et a décidé de poser ses valises à Bordeaux en juillet 2012.

Elle vient de créer Zú, le guide du routard pour les familles bordelaises : 100% kids friendly !
Tous les lieux référencés ont été testés.

Première vision de Bordeaux, premières impressions ?

J’y avais passé un an en 2001, je l’ai redécouverte en 2011 quand je suis venue pour le mariage de mon frère.
C’était en septembre, tout le monde était en terrasse.
Mon mari marseillais et moi avons eu un coup de cœur. De retour à Paris nous avons préparé nos CV.
J’ai décroché un job en premier, chez Cdiscount, il a suivi.

Première vision de la Métropole ?

L’étonnement de trouver des vignes d’un grand vin (Haut Brion) en ville.

Bordeaux ville dynamique ?

En terme de culture ça fonctionne mais en terme d’emploi cela ne suit pas même s’il y a quelques pépites digitales : mieux vaut être entrepreneur.

Un lieu bordelais très néo bordelais friendly ?

Le Mama shelter : quand on arrive de Paris on garde nos repères.

Un bon plan enfants à partager?

Lisez pour le savoir, à récupérer à l’office de tourisme.

Votre promenade favorite ?

Le Parc Moulineau à Gradignan, des animaux des quatre coins du globe, ça dépayse.

Sortir de Bordeaux pour aller où ?

Manger des huîtres au port de Larros.

Ce que vous êtes fière de montrer ?

Le guide Zú : j’ai écumé la ville pour faciliter la vie des familles en manque d’idées.

Votre Musée favori ?

La base sous-marine.

Votre vie bordelaise ressemble-t-elle à ce que vous aviez imaginé ?

Elle est mieux !

Que pensez-vous de la relation que Bordeaux entretient avec son vin ?

Pompeuse.

Se déplacer à Bordeaux ?

Vélo, vélo vélo et triporteur, je n’étais pas remontée sur un vélo depuis mon enfance !!

Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

Les feux verts qui durent trois secondes.

Ce qui ne doit pas changer ?

L’esprit street/surfeur de Bordeaux, ça apaise…

Votre lieu dérobé préféré ?

Le symbiose pour les cocktails.

Un juron bordelais qui vous parle ?

Anki

Un lieu pour fêter un anniversaire d’enfants ?

En été n’importe quel parc ou jardin, et en hiver : Arkose par exemple pour l’initiation à l’escalade et leurs produits bio et locaux.

Un souvenir bordelais précieux ?

Un matin du 25 décembre en amoureux en haut de la dune du Pyla.

Votre asso, club préféré ?

Allez les filles !

Ce que vous avez maintenant que vous êtes bordelaise ?

Un jardin.

Interview réalisé par Guillemette Bardinet pour Sud-Ouest (les néo-bordelais)

Share This