Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

| Vivre à Bordeaux et en Gironde | 11 décembre 2016

Haut de Page

Haut

Ismael le Mouel : Bordeaux, la Silicon Valley française ?

Mis à jour le 25 août 2014

Ismael le Mouel

Ismael est co-fondateur et directeur général d’ HelloAsso, plateforme de crowdfunding qui œuvre au développement et à l’accompagnement d’associations éco et solidaires.

Pourquoi Bordeaux ?

Après avoir levé plus d’un million d’euros de fonds pour notre plateforme, nous savions que nous allions recruter, nous agrandir. Nous étions 4, avions tous des envies de quitter Paris. Nous nous sommes mis autour d’une table pour trouver une ville qui fasse l’unanimité, ce fût le cas de Bordeaux. Entre ce tour de table et notre arrivée moins de deux mois se sont écoulés, il nous fallait être installés avant la fin de l’été.
Nous avons tous déménagé, les conjoints ont suivi avec plaisir.

Personnellement, nous avions des amis sur place et savions qu’avec des enfants en bas âge la ville offrait un bon cadre de vie.
Professionnellement, nous avions tous entendu parler du forum d’économie collaborative qui avait eu lieu à Bordeaux. Nos réseaux présents sur place avaient été bluffés par les projets, les retours sur la ville étaient positifs.

Où à Bordeaux ?

Nous avons été tentés de travailler rive droite à Darwin, mais la cité numérique, en plus d’être moins chère, regarde plus vers un éco système avant tout numérique ce qui est notre première priorité.
Ma compagne entrepreneuse est d’ailleurs installée à Darwin avec son associée.

En revanche nous habitons rive droite, nous voulions un jardin, nous l’avons et sommes contents, je suis au boulot en dix minutes en voiture.

Les réseaux sur place ?

Nous avons rencontré BGI qui nous a aidé à entrer en contact avec des entrepreneurs.
AEC (Aquitaine Europe Communication) nous a à son tour introduit dans la french Tech Bordeaux.

L’accueil a été très positif, nous sortions du lot, les projets bien structurés sont moins perdus dans la masse qu’à Paris.

Les lieux qui comptent

  • Bègles Plage
  • La gare, j’y passe souvent en partant à Paris, elle est sympa cette gare et ne me semble pas impersonnelle.
  • Le quartier de Porte de Bourgogne où nous avons des amis, je vais au « Sweeney Todd’s » voir les matches de foot.
  • Le palais de justice, magnifique.
  • Le caillou, resto à côté du jardin botanique : cette zone est sympa, on y profite d’un superbe point de vue sur Bordeaux.

Projets bordelais ?

Avec la mairie nous travaillons sur l’engagement associatif, pour créer des passerelles entre nous.
La classe à Dallas !

[symple_box color= »blue » text_align= »left » width= »100% » float= »none »]

HelloAsso en deux mots
Créée à Paris, Hello Asso emploie aujourd’hui 9 personnes et s’est installée dans la cité numérique de Bègles en août 2013.

Hello asso fait partie des 15 projets sélectionnés par le Président de la République dans le cadre du programme « la France s’engage » qui met en valeur des initiatives d’économie sociale et solidaire, cocorico Bordeaux.

HelloAsso aide les associations à se financer sur internet via :

  • Le don
  • L’adhésion
  • La création d’un événement pour une solution de collecte en ligne

Nous sommes la seule plateforme de collecte en France qui soit complètement gratuite, libre à ceux qui le souhaitent de laisser un « pourboire ».
[/symple_box]

Guillemette Bardinet 

Share This